vendredi 18 mars 2011

Les Chinois se ruent sur le sel

Les Echos, no. 20893 - Après le séisme au japon, vendredi, 18 mars 2011, p. 4

Les Chinois se sont rués hier sur le sel, au motif que celui-ci contient de l'iode, une substance utilisée pour protéger contre les radiations radioactives. Certains avançaient aussi l'idée qu'il valait mieux se procurer le chlorure de sodium extrait de l'océan Pacifique avant que celui-ci n'ait été irradié par la centrale de Fukushima. Les étals se sont donc vidés dans les supérettes. Les spécialistes sont unanimes : manger du sel ne sert à rien face aux rayonnements. L'action de la société Yunnan Salt & Chemical Industry, elle, a bondi de 10 %.

© 2011 Les Echos. Tous droits réservés.