mardi 19 avril 2011

LIVRE - "Eurasie : Au coeur de la sécurité mondiale", dirigé par Gaidz Minassian


EURASIE : Au coeur de la sécurité mondiale

L’Eurasie désigne la bande de terre qui s’étend de l’Europe à l’Asie. Pourquoi et comment cet
espace stratégique resurgit-il dans l’actualité ? La zone eurasienne suscite une compétition entre puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, Turquie, Union Européenne, Iran, etc.) pour le contrôle des richesses minérales. et des axes de communication. Mais ce n’est pas qu’une terre de rivalités. C’est aussi un espace économique en transition, de sociétés en cours de démocratisation ou sous étroite surveillance des régimes en place et, enfin, un espace socio-culturel d'où émergent de fortes personnalités et dans lequel la variable culturelle explique aussi la nature des conflits.

Espace émergent, l’Eurasie reste méconnue par le grand public ou fait l’objet d’approches manichéennes où le prisme énergétique est prépondérant – approche réductrice, sinon révélatrice d’une incompréhension générale face au monde qui évolue à toute vitesse sous nos yeux. Approvisionnements énergétiques de l'Europe, paix et sécurité entre puissances (Etats-Unis, Russie, Union Européenne, Chine), rivalités régionales (Iran, Turquie, Pakistan), guerres ou conflits à répétition... La sécurité, la liberté et la paix se jouent en ce moment même dans cette partie du monde. Et c’est ce qu’il s’agit de démontrer dans cet ouvrage qui réunit plus de 30 spécialistes, experts et chercheurs issus de divers horizons.

SITE ÉDITEUR : Autrement

Les auteurs :
Gaïdz Minassian (Dir.), docteur en science politique et chercheur au Groupe d’analyse politique à l’université de Paris-X Nanterre, a publié Guerre et Terrorisme arméniens (puf, « La politique aujourd’hui », 2002) et Géopolitique de l’Arménie (Ellipses, collection géopolitique, 2005). Il a aussi contribué aux livres, Les Fabriques du Jihad, sous la direction de Jean-Luc Marret, (puf, 2004) et Insécurité publique, sécurité privé, le nouveau mercenariat, sous la direction de Jean-Jacques Roche, (Economica, 2004).

Bertrand Badie (Préf.), professeur des universités à l'Institut des études politiques et directeur des collections des Presses de Sciences Po. Il est l'auteur de nombreux ouvrages : "L'État importé", Paris, Fayard, 1992, "La fin des territoires", Paris Fayard, 1995, "Un monde sans souveraineté", Paris, Fayard, 1996, "Le retournement du monde : sociologie de la scène internationale" avec M. C. Smouts, Paris, Presses de Sciences Po/Dalloz, 1999.