mardi 12 mai 2015

À Nice, la promenade des Chinois le temps d'un week-end

Déception samedi matin pour les clientes venues faire leurs emplettes aux Galeries Lafayette à Nice: entre 9h et 11h, le grand magasin de la place Masséna a été "privatisé" pour quelque 6.400 congressistes, pour la plupart chinois, invités par leur employeur, le groupe chinois Tiens qui a choisi de fêter ses vingt ans sur la Côte d'Azur.


La veille, les congressistes, chapeaux bleus visés sur la tête, avaient déjà déferlé sur la Promenade des Anglais, sous les yeux médusés des Niçois, affichant sans discrétion leur "rêve" de Côte-d'Azur par une sorte de chaîne humaine. Un événement immortalisé, depuis le ciel, par un drone.

"Je ne vais pas en faire une affaire d?Etat mais je me pose des questions", peste Catherine, une Niçoise dépitée de ne pouvoir entrer samedi dans les galeries Lafayette. Tant pis, je reviendrai cet après-midi. Ils ont plus d?argent que moi, je ne fais pas le poids !"

Pendant ce temps, avenue de Verdun, l?artère des grandes marques de luxe dans la capitale azuréenne, les commerces ont partout affiché en chinois des petits panneaux de bienvenue mais le chaland est rare.

Chez Omega, la clientèle chinoise, qui représente bon an mal an la moitié des ventes, n?avait pas encore cassé sa tirelire pour l?un des modèles de la marque suisse. Pas plus que chez Cartier, quelques mètres plus loin, où le personnel, signe de l?importance accordée à cette nationalité, compte une Chinoise à plein temps dans ses rangs. "Nous n?avons pas encore vu de clients chinois, confirmait la responsable de la boutique Georges Rech voisine. Mais ce n?est pas grave, pour l?instant, ils vont aux Galeries Lafayette, ils vont venir après".

-"Vous, vous voyez le soleil"-

Sur la place Masséna, un groupe de 70 employés de Tiens venus d?Amérique du Sud, s?amuse à se prendre en photo devant la fontaine d?Apollon. "Bien sûr que nous sommes contents d?être ici, tous frais payés, se réjouit Giuliana, manager de Tiens pour le Pérou. Ce n?est pas courant, de la part d?une entreprise, d?inviter ainsi 6.400 personnes pour un voyage".

Spécialisé dans les compléments alimentaires et produits de beauté, le groupe Tiens est présent dans de multiples pays du monde.

Le clou des festivités a eu lieu ce samedi après-midi au palais Nikaïa, où les congressistes se sont donné rendez-vous pour un grand show lancé par la troupe du Moulin-Rouge.

Après avoir visité Paris, ils avaient débarqué jeudi sur la Côte d?Azur à bord d'une dizaine de TGV, dont un train spécial. Sur place, il a fallu louer pas moins de 4.760 chambres d'hôtel, pour une durée de deux à cinq nuits. Au total, 79 hôtels réquisitionnés entre Cannes et Monaco.

"C?est une entreprise sans limites, glisse sous couvert d?anonymat un responsable de la mairie de Nice. Pour loger leurs invités, ils ne voulaient que du haut-de-gamme".

Le PDG de Tiens, Li Jinyuan, pour sa part, a établi ses quartiers au Negresco, sur la promenade des Anglais, devenue le temps d?un week-end celle des Chinois?

"C?est la plus grosse délégation chinoise jamais accueillie en Europe", s'est félicité le député-maire UMP Christian Estrosi, qui avait mis les petits plats dans les grands. Vendredi, il a reçu une délégation de deux cents personnes à la villa Massena, la demeure réservée aux hôtes de marque. Au buffet, les invités chinois ont pu goûter aux spécialités locales telles le pan bagnat dont, paraît-il, ils raffolent.

Les congressistes ont ensuite assisté à une parade aérienne et navale et, 8 mai oblige, à un défilé de véhicules militaires anciens. En tête du cortège, une Jeep américaine dans laquelle avait pris place le président du groupe Tiens, debout, saluant de la main, sourire un peu crispé, ses supporteurs massés sur le quai des Etats-Unis?

"C?était la première fois que je venais à Nice et j?ai trouvé les gens vraiment très relax", confiait, visiblement heureux, un congressiste pékinois. "Vous au moins, vous voyez le soleil, ce n?est pas comme en Chine, avec la pollution? Et je me sens vraiment fier de ce que nous avons montré hier avec le défilé pour l?Armistice."

© 2015 AFP - Journal Internet AFP. Tous droits réservés.