vendredi 18 février 2011

La Chine est devenue la deuxième source de bénéfice de Pernod Ricard

Les Echos, no. 20873 - Industrie, vendredi, 18 février 2011, p. 20

Le groupe de vins et spiritueux a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 13 % au premier semestre 2010-2011. Sa croissance est 2,5 fois supérieure en Chine.

La Chine devrait doubler la France pour devenir cette année le deuxième marché de Pernod Ricard en termes de chiffre d'affaires. « Chaque année, la Chine dépasse un pays. L'an dernier, c'était l'Espagne. En 2011, ce sera la France », a indiqué hier Pierre Pringuet, le patron du groupe de vins et spiritueux. Au premier semestre de l'exercice 2010-2011, Pernod Ricard a réalisé 9 % de ses ventes en Chine, grâce à une hausse de 29 %, alors que la croissance globale de Pernod Ricard dans le monde s'est établie à 13 %.

Prévisions revues à la hausse

Le groupe investit plus en moyens publi-promotionnels dans l'ancien empire du Milieu que dans n'importe quel autre pays, mais il y engrange aussi, dès à présent, son deuxième meilleur bénéfice. De là à devenir le premier... Pierre Pringuet ne l'envisage pas à brève échéance. « Les Etats-Unis viennent en tête des clients du groupe avec une confortable avance ».

Pernod Ricard a conclu son premier partenariat avec la Chine en 1987. Aujourd'hui le groupe y emploie 2.000 personnes. Cette région du monde s'inscrit parfaitement dans la stratégie de haut de gamme de l'entreprise française. « Le consommateur chinois est exigeant. On ne lui vend que notre qualité supérieure. Le corollaire, c'est un soutien publicitaire massif », commente Pierre Pringuet. Pernod Ricard estime avoir réduit l'écart, au premier semestre, avec Hennessy, le leader du marché du cognac en Chine. Compte tenu de la croissance exceptionnelle enregistrée grâce au Nouvel An chinois et à la reconstitution des stocks de Martell, le groupe prévoit un ralentissement de son activité en Chine sur le reste de l'année. Pour l'ensemble de l'exercice, il table sur une progression de 20 % de son chiffre d'affaires dans cette région.

MARIE-JOSÉE COUGARD

PHOTO - Pernod Ricard Chief Executive Patrick Ricard poses beside an advertising poster prior to a news conference in Paris, March 31, 2008. Pernod Ricard won a hard-fought auction to buy the maker of Sweden's Absolut vodka for 5.63 billion euros ($8.9 billion), taking it close to being the world's biggest spirits company.

© 2011 Les Echos. Tous droits réservés.