lundi 22 août 2011

ESPACE - Deuxième espace pour la Chine - Thomas Baïetto


Les Echos, no. 20999 - Industrie, lundi 22 août 2011, p. 20

Il ne faisait pas bon lancer des satellites jeudi dernier. Alors que les ingénieurs de Baïkonour perdaient contact avec l'Express-AM4, leurs homologues chinois ne parvenaient pas à mettre en orbite le satellite Shijian 11-04.

L'engin, lancé depuis le site de Jiaquan, dans l'ouest du pays, a été victime d'un « dysfonctionnement de la fusée » Longue Marche II-C a indiqué l'agence officielle Xinhua, sans apporter plus de précisions.

Selon le site spécialisé NASASpaceflight.com, c'est le premier échec pour ce lanceur, et le deuxième seulement pour l'industrie spatiale chinoise après le crash d'une fusée sur une ville voisine en 1996.

Il s'agissait du troisième lancement en une semaine sur le site de la province du Gansu. Cette frénésie témoigne de l'accélération de l'ambitieux programme spatial chinois depuis sa première mission habitée en 2003.

Dans cette conquête de l'espace, les Chinois se sont associés aux Russes pour combler leur retard. Début novembre, les deux pays projettent d'envoyer une sonde d'exploration sur Mars.

© 2011 Les Echos. Tous droits réservés.