samedi 20 août 2011

Un match de basket entre Chinois et Américains dégénère, en pleine visite de Joe Biden


Le Monde.fr - Samedi 20 août 2011

Le ping-pong avait adouci les relations sino-américaines, le basket-ball semble avoir tendance à les tendre. Jeudi, à Pékin, un match d'exhibition entre l'équipe américaine universitaire de Georgetown et l'équipe chinoise de Bayi Rockets a tourné à la bagarre générale.

Ce déchaînement de violence ternit la visite diplomatique en Chine du vice-président américain, Joe Biden. Ce dernier n'a pas assisté à cette rencontre, mais il était présent mercredi lors de la victoire des universitaires américains face à l'équipe des Shanxi Zhongyu Brave Dragons (98-81).

Les basketteurs de Georgetown participaient à une tournée de dix jours en Chine, qui avait été citée par le département d'Etat américain comme "un exemple de diplomatie sportive qui renforce les liens entre les peuples des deux pays".

Le pugilat a débuté après une simple action de jeu entre deux joueurs. Les coéquipiers des deux allumeurs de mèche se sont, dès lors, jetés dans la mêlée. L'entraîneur de Georgetown, John Thompson III, a regretté laconiquement l'incident : "Ce soir, deux excellentes équipes ont disputé une rencontre très acharnée qui s'est malheureusement terminée par de violents échanges. Nous regrettons sincèrement que la situation ait dégénéré."

L'entraîneur, très diplomatiquement, a néanmoins relativisé l'incident : "Nous sommes reconnaissants pour cette occasion qui a été donnée à nos étudiants de jouer à un sport qu'ils adorent ici, en Chine. Tout cela a renforcé leur compréhension d'une nation que nous respectons et que nous admirons à l'université de Georgetown."

Un officiel de l'ambassade américaine a qualifié l'incident de "malencontreux" avant d'ajouter : "Le but de ces échanges est normalement de promouvoir un bon comportement sportif et de renforcer les contacts humains avec la Chine."

LEMONDE.FR avec AP

© 2011 Le Monde.fr. Tous droits réservés.