mercredi 16 mars 2011

SÉISME - Des rumeurs tous azimuts sur le Web

Le Monde - Environnement & Sciences, jeudi, 17 mars 2011, p. 7

Les internautes d'Asie s'inquiètent. La première plate-forme de micro-blogs chinoise, Sina Weibo, a dû transmettre un communiqué précisant que des rumeurs selon lesquelles les fuites radioactives auraient touché la
Chine sont infondées. Les autorités chinoises ont écarté un tel risque dans les jours à venir. Mais le sujet reste le plus discuté du Web, tandis que les ports chinois ont augmenté leurs contrôles des substances radioactives sur les cargaisons en provenance du Japon. La BBC a publié un démenti alors que circulait, par textos et sur Internet, un article faussement attribué à ses journalistes précisant comment se protéger des radiations et prévenant d'un risque de pluies radioactives, qui a nourri une certaine angoisse, notamment aux Philippines.

© 2011 SA Le Monde. Tous droits réservés.