mardi 27 septembre 2011

Divergences entre Etats-Unis et Chine sur les ressources du FMI

Le Temps - Economie, lundi 26 septembre 2011

Les Etats-Unis et la Chine ont des vues diamétralement opposées sur la taille des ressources du Fonds monétaire international (FMI). Washington les trouve suffisantes tandis que Pékin s'inquiète qu'elles puissent être trop faibles face à la crise en zone euro. «Au fur et à mesure que la crise de la dette publique européenne se développe, la demande de financement du FMI de ses membres a augmenté de manière spectaculaire», a affirmé le gouverneur de la banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, dans un discours devant l'assemblée des Etats membres. «Ses ressources financières disponibles pourraient ne pas être adéquates pour faire face aux besoins potentiels des pays frappés par la crise», a-t-il estimé. Les Etats-Unis sont sur une ligne opposée. «Le FMI a des ressources adéquates», disait mercredi une responsable du Département du Trésor sous le couvert de l'anonymat, rappelant l'accord entériné en novembre 2010 pour doubler les contributions permanentes des Etats membres, les quotes-parts. Mais avant qu'il n'entre en oeuvre, un nombre suffisant de parlements nationaux doit le ratifier. Ils sont une quarantaine à l'avoir fait sur les 113 nécessaires.

De son côté, la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf a affirmé, lors de l'assemblée annuelle du FMI et de la Banque mondiale, que de nombreux pays n'ont pas encore pris conscience de la gravité de la crise de la dette.

PHOTO - China's Central Bank Governor Zhou Xiaochuan (L) and Vice President of Switzerland Eveline Widmer-Schlumpf attend the International Monetary and Financial Committee (IMFC) meeting during the annual IMF-World Bank meetings in Washington September 24, 2011.

© 2011 Le Temps SA. Tous droits réservés.