mercredi 7 septembre 2011

La Chine contrefait même le coran

Libération - Monde, mercredi 7 septembre 2011, p. 9

Ce n'est pas une légende, la Chine est le paradis de la contrefaçon. Même le Coran. En Iran, l'organisme Dar al-Koran, qui contrôle la publication du livre saint des musulmans, a annoncé, hier, que des exemplaires du Coran imprimés en Chine étaient des faux de très mauvaise qualité. «Certains éditeurs ont été tentés par le bas coût de l'impression en Chine, mais ces copies du livre saint contiennent des fautes d'orthographe, a annoncé Ahmad Haji Sharif, un des responsables de Dar al-Koran. La plupart de ces livres sont des contrefaçons et sont entrés illégalement dans le pays.» Des «fautes flagrantes» se retrouveraient dans ces exemplaires : des mots intervertis ou des fautes d'accents, changeant le sens des phrases. Inacceptable pour les croyants dans un livre qu'ils considèrent comme directement dicté par Dieu à Mahomet.

© 2011 SA Libération. Tous droits réservés.