lundi 13 juin 2011

Mise en garde contre l'appétit pour les groupes chinois

Le Monde - Economie, lundi 13 juin 2011, p. 15

Martin Wheatley, qui dirigeait jusqu'au 8 juin la Commission des titres et des options (SFC) d'Hongkong, a comparé l'engouement des investisseurs pour les sociétés chinoises à la bulle Internet de la fin des années 1990. " Tout le monde veut un morceau de la Chine ", c'est " la nouvelle folie Internet ", déclare-t-il, jeudi 9 juin, au Wall Street Journal.

" Il y a donc eu une ruée vers les sociétés chinoises " sans que les investisseurs se posent les questions habituelles sur les fondamentaux de ces groupes.

Les banques et les maisons de courtage s'occupant des introductions à Hongkong doivent s'améliorer pour tenir à distance les entreprises dont le profil financier ne répond pas aux exigences d'une cotation en Bourse, ajoute M. Wheatley.

L'ancien régulateur a travaillé dix-huit ans au London Stock Exchange (LSE) avant de prendre ses fonctions sur la place asiatique en 2005. - (AFP.)

© 2011 SA Le Monde. Tous droits réservés.